• Mensonges, complots et mascarades,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  XVII et XVIIIème siècles

    Louis XIV marie sa fille… Madame Lucifer !

      La gloire des bâtards        Louis XIV eut toute sa vie pour ses enfants légitimés, ceux de Madame de Montespan et de Louise de La Vallière, beaucoup d’affection et une infinie complaisance.    Il souhaitait les élever au rang des princes du sang, leur assurer une haute position dans l’Etat. Cette élévation passait nécessairement par des alliances prestigieuses. Les manœuvres qu’il employa pour marier son neveu, le duc de Chartres, futur Régent, à sa fille Françoise-Marie de Bourbon, furent peu dignes du grand Roi !    Deux de ses filles étaient déjà mariées à des princes de la famille royale. Marie-Anne de Bourbon, belle et fière fille de…

  • Rois et Empereurs,  XVII et XVIIIème siècles

    Pierre le Grand – Henri Troyat

         Pierre le Grand, personnage mythique de la Russie : Tsar de 1682 à 1725, Empereur en 1721, il est célèbre surtout car son nom est indissociable de Saint-Pétersbourg, ville qui lui doit la vie. Il favorise l’essor de la puissance russe, qui émerge pour de bon sur la scène internationale.    Mais que sait-on réellement de ce règne chaotique et de ce souverain à la psychologie extrêmement complexe ? L’érudition d’Henri Troyat transparaît dans cet ouvrage : l’ancienne Russie n’a aucun secret pour lui ! Procurez-vous Pierre le Grand, de Henri Troyat !   Luttes pour le pouvoir    Une belle (et indispensable !) introduction nous immerge au cœur du règne du Tsar…

  • Dames de coeur,  Mensonges, complots et mascarades,  Premier Empire,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois

    Désirée Clary, premier amour de Napoléon Bonaparte

             Bien des années avant de coiffer la couronne de Suède et de Norvège, Désirée Clary fut près de devenir la femme de Napoléon Bonaparte et de se faire couronner Impératrice des Français à la place de Joséphine de Beauharnais. Qui est-elle ? Comment se lia-t-elle avec les Bonaparte jusqu’à se fiancer avec Napoléon et pourquoi, finalement, ne l’épousa-t-elle pas ?   Amitiés    Eugénie-Désirée Clary, née à Marseille le 8 novembre 1777, est la dernière enfant d’une grande fratrie. Son père, François Clary, est issu d’une famille de négociants renommés dans toute la Provence et le Levant. Les Clary sont très réputés pour leurs tissus, principalement des soieries. Ce…

  • Les allées du pouvoir,  Second Empire

    La Reine Victoria sous le charme de Napoléon III

           L’amitié qui unit durablement la souveraine britannique Victoria Ière, et l’Empereur des français Napoléon III est une des plus surprenantes de ce XIXème siècle. En effet, rien ne disposait favorablement Victoria à l’égard de Louis-Napoléon, ce prince au passé d’agitateur, qui accède à la dignité d’Empereur en 1852 après une succession de coups d’Etat.   Le peuple anglais, imprégné de ses mœurs constitutionnelles, et surtout l’époux de Victoria, le prince Albert, ne comprend pas une telle illégalité. La Reine, dans son cœur, est encore fidèle au régime précédent, aux Orléans, à son ami Louis-Philippe, le souverain déchu en 1848, réfugié dans son pays. Méfiante envers ce nouvel Empereur à la…

  • Favorites et courtisanes,  XVII et XVIIIème siècles

    Louise de La Vallière – Jean-Christian Petitfils

               Lorsque l’on évoque Louis XIV et les femmes, deux noms se détachent et dominent avec superbe : Athénaïs de Montespan, la favorite flamboyante et mordante, et Françoise de Maintenon, l’énigmatique épouse secrète. Le grand public néglige souvent la douce et discrète Louise de La Vallière. Une fable tenace la dépeint comme l’insignifiante et naïve première maîtresse du Roi, sans réel intérêt.   Et pourtant ! Dotée de qualités de cœur remarquables, cette jeune femme sera l’unique maîtresse de Louis XIV à l’aimer uniquement pour lui-même. Si l’Histoire a tendance à se focaliser sur Athénaïs et Françoise, c’est qu’elles ont amené, chacune à leur manière, le scandale :…

  • Mensonges, complots et mascarades,  Moyen-Age,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois

    Liaisons dangereuses à la Tour de Nesle

         Nous sommes en 1314, et jamais le Roi de France n’a été si puissant. À quarante-cinq ans, le petit fils de Saint Louis, Philippe le Bel, est véritablement « empereur en son royaume », seul maître d’une monarchie qu’il centralise et dont il réaffirme la prééminence sur les vassaux.    Morte en 1302, sa tendre épouse Jeanne de Navarre a assuré la dynastie en lui donnant trois fils : Louis de Navarre, Philippe de Poitiers, et Charles de la Marche. Afin de renforcer encore la puissance Capétienne, Philippe le Bel met en œuvre une habile politique matrimoniale pour ses fils. Il ne va pas chercher des étrangères, comme il est généralement…

  • Les allées du pouvoir,  Moyen-Age

    Aliénor d’Aquitaine, une santé de fer au Moyen-Age

         Maîtresse femme protectrice des arts, inspiratrice des poètes et véritable tête politique, la vie d’Aliénor d’Aquitaine est fascinante. Lorsque l’on survole les grands évènements qui jalonnèrent sa vie, on est frappé par la grande longévité de cette femme, et de sa résistance exceptionnelle face aux épreuves de son temps.    Héritière d’un vaste et riche duché, Reine de France à quinze ans par son union avec Louis VII en 1137, Reine d’Angleterre aux côtés d’Henri II Plantagenêt en 1154, Aliénor eut une vie particulièrement mouvementée, semée d’embuches, et s’éteignit à un âge extrêmement avancé pour l’époque : plus de 80 ans. Elle donna naissance à dix enfants, dont neuf atteignirent…

  • impératrice marie-louise et son fils
    Premier Empire,  Reines et Impératrices

    L’Impératrice Marie-Louise, Geneviève Chastenet

         L’Impératrice Marie-Louise ? Elle fut la seconde à porter ce titre en France, de 1810 à 1814, en tant que deuxième épouse de Napoléon Bonaparte.      Si tout le monde connaît la célèbre Joséphine, la première femme de l’Empereur, Marie-Louise en revanche semble avoir été balayée en coup de vent par l’Histoire, comme effacée des mémoires. Les biographies à son sujet sont plutôt rares. Pourquoi ? Et d’où vient cette mauvaise réputation qu’elle traine encore comme un boulet, près d’un siècle et demi après sa mort ?    Cette biographie réhabilite celle qui supporta courageusement d’être le jouet des puissances européennes, et dont les apologistes de Napoléon n’eurent jamais de cesse…

  • Echec à la Reine,  Moyen-Age,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Renaissance

    Anne de Bretagne veut Charles Quint pour sa fille

         Anne de Bretagne c’est l’histoire d’une duchesse de caractère, pleine de charme et d’intelligence, deux fois Reines de France et qui, toute sa vie, cherchera à préserver l’indépendance de son cher duché, la Bretagne.    C’est aussi l’histoire d’une mère malheureuse : après une dizaine de grossesses, il ne lui reste aucun enfant de son premier mari Charles VIII, mort prématurément en heurtant le linteau d’une porte, et seulement deux filles de Louis XII : Claude, l’aînée, née en 1499, et Renée, née en 1510.    Claude, future Reine de France, va se trouver dès son plus jeune âge au cœur d’un vif débat entre le Roi Louis XII et…

  • Au fil des siècles,  Chroniques,  Dames de coeur,  XVII et XVIIIème siècles

    Madame de Maintenon, la dame en noir ?

        Les mémorialistes de tous bords qui dépeignent la célèbre Madame de Maintenon, épouse secrète de Louis XIV, enveloppée dans ses voiles noirs et ses toilettes sombres nous offrent une grotesque caricature, tout à fait en accord avec le personnage qu’a voulu se composer Françoise d’Aubigné, mais parfaitement faux.    Depuis son mariage, à l’âge de seize ans, avec le poète satirique Paul Scarron, Françoise affectionne au contraire les couleurs vives. En vraie précieuse, elle sait comment s’habiller pour mettre en valeur l’éclat de ses grands yeux sombres et très beaux, sans toutefois atteindre la coquetterie d’une Ninon de Lenclos, qui fréquente son salon.   Choisie en 1669 par…

  • Rois et Empereurs,  XVII et XVIIIème siècles

    Charles Ier, l’honneur et la fidélité – Michel Duchein

           Un mythe enveloppe la personne de Charles Ier d’Angleterre, petit-fils de Mary Stuart et Roi martyr, décapité en 1649 par les rebelles fédérés autour du redoutable Cromwell. Une destinée qui, « durant plus de trois siècles et demi, n’a pas cessé de susciter l’émotion, la sympathie et la pitié ».    Sur fond de guerre civile, le règne de ce monarque bon, soucieux de la gloire de la royauté mais trop éloigné des réalités de son temps et trop distant de son peuple, n’a été qu’un enchainement d’évènements imprévus, de concours de circonstances et de fautes politiques. Procurez-vous Charles 1er, l’honneur et la fidélité !     Un prince…

  • Au fil des siècles,  Biographies,  Reines et Impératrices,  Second Empire

    Charlotte, la passion et la fatalité – Mia Kerckvoorde

           Charlotte de Belgique, où l’éphémère Impératrice du Mexique, est une de ces figures de l’Histoire qui ne fut jamais épargnée par la vie. Mia Kerckvoorde, auteur belge, réécrit pour son lecteur cette histoire dramatique, grâce à de nombreuses sources inédites, notamment la correspondance de la princesse, dont elle use à merveille.    La vie de Charlotte, née avec le rang, la beauté et l’intelligence, appelée à un glorieux destin, se révèle une suite de déconvenues, de malheurs et de désillusions. Une tragédie en trois actes. Procurez-vous Charlotte : La Passion et la Fatalité, de Mia Kerckvoorde   Premier acte : l’union du malheur    La première princesse de Belgique,…