• Au fil des siècles,  Chroniques,  L'histoire en portraits,  Les allées du pouvoir,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  XVII et XVIIIème siècles

    L’Assemblée des dieux : la famille de Louis XIV, par Jean Nocret

      Contexte En 1670, à Saint-Cloud, dans l’antichambre de Monsieur, un tableau où, sous un dessein allégorique, il y a une assemblée des dieux où est représentée la famille royale au nombre de dix-huit figures, chacune grande comme nature.    Premier peintre de Philippe d’Orléans, le frère du Roi, dit Monsieur, Jean Nocret réalisa à sa demande de nombreux portraits, et de multiples décors peints destinés à orner les châteaux de Fontainebleau et de Saint-Cloud. Cette dernière demeure était la favorite de Monsieur, et c’est donc dans le fabuleux château de Philippe d’Orléans que cette huile sur toile monumentale, l’Assemblée des dieux, a été réalisée par le peintre en 1670.…

  • Favorites et courtisanes,  Second Empire

    La Castiglione, Vies et métamorphoses – Nicole G. Albert

           La vie de Virginia Oldoïni, plus connue sous le nom de comtesse de Castiglione, est presque devenue un mythe. Si elle ne fut qu’une maîtresse passagère de Napoléon III, elle laissa en revanche une empreinte ineffaçable dans l’Histoire, par sa personnalité exceptionnelle et ses extravagances. Les historiens ont habituellement du mal à cerner la belle comtesse, tout comme elle déconcerta la plupart de ses contemporains.    Nicole G. Albert s’attache à restituer au mieux toutes les facettes de la personnalité déroutante de cette femme imprévisible. Pleine de contradictions, indépendante, aventurière, mais aussi profondément neurasthénique, elle fut surtout précurseur de l’art dans la photographie. La fin de vie sa…

  • Au fil des siècles,  Chroniques,  L'histoire en portraits,  Princes au quotidien,  XVII et XVIIIème siècles

    Marie-Antoinette à la harpe, par Gauthier-Dagoty

      Contexte    Cette gouache sur papier de la Reine Marie-Antoinette a été réalisée au cours de l’année 1775, par le peintre Jean-Baptiste Gauthier-Dagoty. Elle est conservée au musée du château de Versailles et de Trianon.    Dès son arrivée en France, Dagoty, fils d’un graveur, a évolué à la Cour, côtoyant chaque jour ceux qui se prêtaient au jeu de son pinceau ou de son crayon. Ce fut d’abord Louis XV, puis le Dauphin, et rapidement la famille royale au complet. Il devint le protégé de Marie-Antoinette. « Son art était médiocre, mais la vérité de son pinceau, extrême » : ce n’est pas tant la ressemblance des visages qui est saisissante,…

  • Au fil des siècles,  Biographies,  Premier Empire,  Restauration,  Rois et Empereurs,  Second Empire

    Le Roi Jérôme – Jacques-Olivier Boudon

       Aucun biographe (ou si peu) ne s’est penché sur le personnage de Jérôme Bonaparte, devenu souverain, en 1807, de ce curieux royaume de Westphalie.    Le mérite de tout ce que nous savons sur le plus jeune frère de Napoléon revient aux mémorialistes de tous bords, pas forcément fiables, qui nous présentent Jérôme sous les traits d’un débauché trompant sa femme sans état d’âme, dilapidant sans compter son argent, un homme jouisseur, prétentieux, hautain et orgueilleux.    Qui fut Jérôme, dont l’appartenance à la fratrie Bonaparte le prédisposait à un glorieux destin ? Jacques-Olivier Boudon, un spécialiste de l’Empire, s’attaque à cette figure atypique et méconnue, par delà les clichés. Procurez…

  • L'histoire en portraits,  XVII et XVIIIème siècles

    Philippe IV à cheval – Velasquez

      Contexte    Ce magnifique portrait du Roi d’Espagne Philippe IV, frère de la Reine de France d’Anne d’Autriche, a été exécuté entre 1631 et 1636, par le peintre Diego Velasquez.    Peu de souverains lièrent une relation aussi intime avec leur portraitiste attitré. En ce sens, l’histoire de Philippe IV et de Velasquez est unique en son genre. Le Roi d’Espagne, jouisseur d’art au plus haut degré, sut reconnaître le talent d’un artiste qu’il respectait aussi en tant qu’homme, de sa génération et d’un niveau culturel proche du sien.    Une série de portraits équestres représentant les membres de la famille royale a été exécutée pour orner les murs…

  • Au fil des siècles,  Biographies,  Reines et Impératrices,  XVII et XVIIIème siècles

    Marie de Médicis – Philippe Delorme

    [columns] [span6] [/span6][span6]        Médicis. Une sombre réputation semble poursuivre les titulaires de ce nom. Et Marie, plus encore que sa lointaine cousine Catherine, cristallise les critiques. On ne lui reconnaît même pas, contrairement à celle qui fut la mère de trois Rois et régna souvent à leur place, une forme d’intelligence politique.       Balourde, ignorante, cupide, égoïste, insensible, viscéralement attaché à un pouvoir qu’elle utilise mal, tous les qualificatifs les moins valorisants sont attachés à Marie de Médicis, épouse d’Henri IV. Menée à la baguette par les Concini, elle aurait tenu son fils, Louis XIII, dans l’ignorance des réalités du pouvoir afin de se l’accaparer.     Qu’en est-il…

  • Au fil des siècles,  Biographies,  Favorites et courtisanes,  XVII et XVIIIème siècles

    Madame de Pompadour – Evelyne Lever

        Parmi les favorites de l’Histoire de France, il est un nom qui domine. Celui de Madame de Pompadour. Celui d’une femme qui croyait en son destin et qui eut raison, puisqu’il fut exceptionnel. A-t-on jamais vu ascension si rapide, si complète et si parfaite ?    La marquise de Pompadour réussit le tour de force de se rendre indispensable à Louis XV, qui la garda auprès de lui pendant 20 ans. Et si elle n’était pas morte prématurément, on peut raisonnablement penser qu’elle serait encore restée de longues années à ses côtés. Amante puis amie, elle fut la véritable compagne du Roi. Seule Madame de Maintenon, son modèle, la surpassa en devenant l’épouse…

  • Au fil des siècles,  Chroniques,  L'histoire en portraits,  XVII et XVIIIème siècles

    Madame Adélaïde de France par Adélaïde Labille-Guiard

      Contexte    Huile sur toile terminée en 1787, ce portrait figure la princesse Adélaïde de France, fille de Louis XV et Marie Leszczynska. C’est la dernière représentation que nous ayons de cette fille de France, avant son décès à Trieste en 1800. Le tableau est actuellement exposé à Versailles, dans la première antichambre des appartements de celle qui fut sa sœur mais aussi sa compagne de vieillesse, la princesse Victoire.    Adélaïde Labille-Guiard était le peintre attitré des filles de Louis XV, quand Elisabeth Vigée-Lebrun était celle de Marie-Antoinette. En même temps qu’une guerre sourde faisait rage entre Mesdames tantes (menées par notre turbulente Adélaïde) et la Reine de France,…

  • Au fil des siècles,  Biographies,  Renaissance,  Rois et Empereurs

    Ivan le Terrible – Pierre Gonneau

    [columns] [span6] [/span6][span6]    Le Terrible. Ce nom inquiétant évoque toute une période de l’histoire moscovite, le XVIème siècle. Un des règnes les plus controversés de l’histoire, qui se révèle tantôt brillant, tantôt noir et violent, mais qui est incontestablement celui de l’essor, préparant le pays à son intégration dans le jeu des puissances occidentales.    Si rares sont ceux qui connaissent la Russie d’avant Catherine la Grande et Pierre le Grand, qui, en revanche, n’a jamais entendu parler d’Ivan le Terrible, premier Tsar de Russie ? Pour certains, il s’agit juste d’un surnom à la résonnance familière, pour d’autres il se rattache à la barbarie du peuple russe, personnifiée par ce souverain de…

  • Au fil des siècles,  Chroniques,  L'histoire en portraits,  Premier Empire

    L’Impératrice Joséphine – Pierre-Paul Prud’hon

        Contexte    Conservé au musée du Louvre, ce tableau a été réalisé par Pierre-Paul Prud’hon de 1805 à 1809. Il représente Joséphine de Beauharnais, l’Impératrice Joséphine, dans son parc de la Malmaison. Exposé dans la galerie de tableaux de la souveraine, il revient à sa fille la Reine Hortense à sa mort en 1814 : elle l’installe avec elle dans son charmant château d’Arenenberg. On le retrouve dans les appartements de Napoléon III aux Tuileries, puis il est définitivement attribué au musée du Louvre en 1879.    Pierre-Paul Prud’hon est l’un des peintres favoris du couple impérial et le professeur de dessin de l’Impératrice. Ses peintures sont uniques en…

  • Biographies,  Hommes et femmes illustres,  Premier Empire,  XVII et XVIIIème siècles

    François Cabarrus, un corsaire aux finances – Thérèse Charles-Vallin

        Cabarrus. Un nom bien injustement méconnu. Il s’agit pourtant du nom de jeune fille de la célèbre Thérésia Tallien, héroïne de Thermidor, belle « Merveilleuse » sous le Directoire et grande amie de la future Impératrice Joséphine. Elle évoque chez certains le faste et l’exubérance de la société post-révolutionnaire, chez d’autres la beauté et l’esprit d’une femme affranchie des contraintes de son temps.    Son père en revanche, François Cabarrus, est tombé dans l’oubli. Pourtant, quelle vie fascinante, riche en rebondissements ! Celle d’un financier visionnaire, bouillonnant d’idées, à une époque de profonds bouleversements dans toute l’Europe.   Thérèse Charles-Vallin, sa descendante, nous relate les aventures d’un personnage éclairé, qui mérite…

  • Au fil des siècles,  Chroniques,  L'histoire en portraits,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  XVII et XVIIIème siècles

    Série “Les Quatre éléments” : Mesdames de France

               Quoi qu’on ait affirmé sur la déception de Louis XV lorsque chaque année, sa femme, Marie Leszczynska, donnait naissance à un enfant de sexe féminin, ses filles faisaient la fierté et la joie du souverain. Il chargea à de nombreuses reprises Jean-Marc Nattier de portraiturer Mesdames de France, nommées ainsi à la Cour car tellement nombreuses !    Cette série, commandée par le Roi en 1750 et terminée un an plus tard, représente les aînées sous les traits des quatre éléments. C’est un modèle du genre « Portrait de Cour allégorique », dans lequel excellait le peintre. La personnalité des filles de Louis XV ainsi que leur haute naissance…