• Fêtes, arts et création,  Fin XIXème et XXème siècle

    Lina Cavalieri, la cantatrice au baiser

         Éclipsée dans la mémoire collective par Liane de Pougy, Caroline Otéro ou encore Cléo de Mérode, Lina Cavalieri débute sa carrière de chanteuse au café-concert, avant de devenir soprano à l’Opéra. Célébrée comme l’une des plus parfaites beautés du demi-monde, la diva séduit quatre maris et d’innombrables amants, et suscite l’enthousiasme dans le monde entier. Après vous avoir conté les destins fascinants de la trop parfaite Lillie Langtry, muse de l’Angleterre au XIXème siècle, de la flamboyante Cécile Sorel, reine du music-hall au XXème siècle, et de la mutine Anna Held, vedette acclamée à Broadway, voici l’histoire de la Vénus ambitieuse Lina Cavalieri, pauvrette Italienne devenue une diva…

  • Crimes et maladies,  Fin XIXème et XXème siècle

    Raoul Wallenberg au secours des Juifs de Budapest

         Au début de l’année 1944, la Hongrie est encore relativement épargnée par les déportations dans les camps de concentration. Le pays fait figure de place forte, de sanctuaire protégé pour les Juifs de toute l’Europe qui fuient les nazis et s’y réfugient. Tout change radicalement en mars 1944.   Le groupe des Cinq en lutte contre Adolf Eichmann    La Hongrie est l’alliée traditionnelle de l’Allemagne, mais les défaites allemandes répétées et le nombre croissant de pertes hongroises poussent le pays à rechercher l’armistice avec les Alliés occidentaux et l’Union Soviétique.    Pour empêcher la Hongrie de sortir de la guerre, l’armée allemande occupe le pays le 19 mars…

  • Croyances et moeurs,  Fêtes, arts et création,  Fin XIXème et XXème siècle,  Renaissance,  Restauration,  Second Empire,  XVII et XVIIIème siècles

    La folle épopée du Koh-I-Noor, diamant des Indes

         Le Koh-I-Noor est sans nul doute le plus fascinant des joyaux qui composent le trésor de la couronne britannique, mais aussi, paradoxalement, le moins « anglais » de tous. Ses pérégrinations dignes des romans de cape et d’épée sont avant tout celles de la culture indienne. Il est le symbole même de son histoire chaotique, parfois violente.    La gemme a été extraite des carrières de Golconda, sur le plateau du Deccan, d’une richesse incroyable aujourd’hui tarie. D’autres célèbres diamants proviennent de ces mines : le Régent, le Orloff et le Grand Sancy.   De Babur à Jahan    Le 4 mai 1526, le sultan Babur (Le Tigre), descendant de Gengis…

  • Favorites et courtisanes,  Fin XIXème et XXème siècle,  Hommes et femmes illustres

    Wallis la scandaleuse – Anne Sebba

         Cynique, dévorée d’ambition, mauvaise, prédatrice sexuelle… Tous les qualificatifs sont bons quand il s’agit d’évoquer Wallis Simpson, devenue duchesse de Windsor par son mariage avec Edward VIII, ce faible sans aucune conscience de ses devoirs qui abdique par amour pour elle. La vérité, c’est qu’elle dérange de son vivant, et continue d’intriguer par-delà la mort. Anne Sebba, célèbre biographe britannique, offre un regard neuf sur Wallis et son époque, grâce à l’analyse de sources inédites. Procurez-vous Wallis la scandaleuse, de Anne Sebba !   Troubles et inquiétudes    L’auteur explique le caractère et le comportement de Wallis par deux facteurs essentiels. Premièrement le traumatisme de l’enfance, durant laquelle…

  • Fêtes, arts et création,  Fin XIXème et XXème siècle

    Les Polynésiennes de Gauguin, muses érotiques

         L’exposition « Gauguin L’Alchimiste » inaugurée au Grand Palais le 11 octobre 2017, et surtout le film « Gauguin – Voyage de Tahiti » dans les salles depuis septembre 2017, mettent à l’honneur de ces premiers mois de rentrée le peintre controversé. Ce film biographique sur son premier séjour à Tahiti, qui ne montre qu’une demi-vérité, réveille des polémiques. Les séjours de Gauguin en Polynésie se seraient en réalité très mal passés. On accuse l’artiste de débauche, d’alcoolisme… et de pédophilie. Comme souvent, la réalité est beaucoup plus nuancée. Revenons sur la quête aventureuse et désespérée d’un homme à la poursuite du paradis originel, tout entier tourné vers l’épanouissement de son art…

  • Coup de coeur,  Crimes et maladies,  Fin XIXème et XXème siècle,  Hommes et femmes illustres

    Le Diable sur la montagne – Thierry Lentz

       Coup de ♥    La couverture donne le ton. Nos yeux sont aimantés par le regard d’Hitler, noir et pénétrant, habité par la folie. Fuis, espion ! Semble-t-il nous avertir. Comme si le lecteur s’apprêtait à pénétrer ses plus sombres secrets, à entrer dans les coulisses d’une vie qu’il voudrait à tout jamais impénétrable. Et alors la curiosité l’emporte. On ouvre le livre.    Intérêt déplacé, pourrions-nous dire ? Qu’on le veuille où non, Hitler fait partie de l’Histoire.    Sujet maintes fois traité, pourrait-on dire encore ? Et bien non, la résidence d’Hitler au Berghof est un thème très secondaire chez les historiens du Führer et de la Seconde Guerre mondiale. Très…

  • Dames de coeur,  Fin XIXème et XXème siècle

    Lillie Langtry ou l’exploitation de la beauté

         Après l’éclatante Cécile Sorel et la mutine Anna Held, voici la belle et opportuniste Lillie Langtry. Celle qui fut aussi actrice et maîtresse du futur Roi Edouard VII d’Angleterre va réussir à tirer parti des évolutions incroyables de son époque pour se façonner une image impérissable de déesse de beauté…   Seule fille parmi six garçons       Emilie Charlotte Le Breton, surnommée « Lillie », naît en octobre 1853 dans l’île de Jersey. Elle est la petite dernière d’une fratrie de six garçons. Son père est un homme libéral, intelligent, éduqué, beau et profondément bon : il est son modèle en tout. Sa mère est une femme élégante et aimable.    Cette…

  • Dames de coeur,  Fin XIXème et XXème siècle,  Princes au quotidien,  Second Empire

    Katia et Alexandre II : le cœur et les sens

         Alexandre II de Russie et Catherine Dolgorouki, Katia pour les intimes, s’aimèrent avec passion. Une relation fusionnelle qui fit scandale, mais qui dura jusqu’à la fin… jusqu’au drame…   La solitude d’un homme    Le 4 avril 1866, le Tsar Alexandre II échappe de justesse à une tentative d’assassinat. Personnellement visé pour la première fois, il est en état de choc. Il a supprimé le servage, réformé l’administration, l’armée et la justice… Et pourtant ! Quoi qu’il entreprenne, on le critique. Il n’en fait pas assez pour les uns, ces fameux « nihilistes », des progressistes issus de la jeunesse remuante qui prônent la destruction totale du régime, et trop pour…

  • Crimes et maladies,  Fin XIXème et XXème siècle,  Mensonges, complots et mascarades

    Sofia Perovskaïa, bourreau du tsar Alexandre II

         Alexandre II (1818 – 1881), monarque empli de bonne volonté, ne cesse de se battre tout au long de son règne pour moderniser la Russie. Son ambition ? Faire progresser son pays, encore figé dans ses principes rétrogrades, embarrassé de ses privilèges séculaires. Mais voilà, dans une société en pleine mutation, il en fait trop pour les uns, et pas assez pour les autres…   Une aristocrate… révolutionnaire    Sofia Perovskaïa naît à la fin de l’année 1853, dans une famille aristocrate russe : son arrière-grand-père était le comte Alexeï Razoumovsky, un personnage évoluant au sommet du pouvoir. Son père est général, gouverneur de Saint-Pétersbourg jusqu’en 1866. Jeune fille choyée…

  • Fin XIXème et XXème siècle,  Princes au quotidien,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Second Empire

    Victoria, la Reine prolifique qui n’aimait pas les enfants

         L’image, bien ancrée dans les esprits et pourtant tardive, que la Reine Victoria a laissée à la postérité, est celle que l’on retrouve figée sur ses photographies les plus célèbres. Une petite femme replète, icône vieillissante drapée dans ses voiles de veuve, suivant les pas de sa ribambelle de petits-enfants et arrières-petits enfants avec attendrissement, leur assurant dès que possible des unions prestigieuses.    Grand-mère, arrière-grand-mère… certes. Mais Victoria fut aussi, et surtout, la mère de neuf enfants. Neuf grossesses, qui la plongèrent à chaque fois dans une profonde dépression. Car oui, Victoria la « grand-mère de l’Europe », fut avant tout une femme lassée par des grossesses extrêmement rapprochées : à…

  • Crimes et maladies,  Fin XIXème et XXème siècle,  Princes au quotidien

    La santé désastreuse d’Alexandra Feodorovna de Russie

       La vie de la tsarine Alexandra Feodorovna, épouse de Nicolas II, fut un long calvaire. Des problèmes de santé à répétition, liés à des troubles psychologiques et une anxiété permanente, aggravent son caractère déjà peu affable et intransigeant.   Traumatisme de l’enfance    Alix de Hesse-Darmstadt, née le 6 juin 1872, est la fille de Louis IV de Hesse-Darmstadt et de la princesse Alice du Royaume-Uni, seconde fille de la Reine Victoria. Dans son enfance, Alix est surnommée Sunny par ses proches, car elle fait preuve d’une joie de vivre communicative. Toujours souriante, c’est un vrai rayon de soleil.   Hélas ! Alors qu’elle n’a pas encore atteint ses…

  • Crimes et maladies,  Fin XIXème et XXème siècle,  Princes au quotidien,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Second Empire

    Hémophilie chez les descendants de la Reine Victoria

         L’hémophilie. Une maladie très rare, fléau des têtes couronnées à la fin du XIXème et au début du XXème siècle.    Empêchant la coagulation du sang, cette pathologie se transmet par les femmes, mais n’affecte que les hommes, et un homme atteint transmet presque obligatoirement la maladie à ses filles, etc… Un hémophile ne peut envisager une vie normale, car il doit perpétuellement faire attention : le moindre choc peut causer une hémorragie. Jusqu’aux années 1970, l’espérance de vie des hémophiles était très faible, vingt ans environ à cause de l’absence de traitement et des risques d’accidents.   « Le mal Victorien »    Victoria, fille du prince Edouard de Kent…