• Conte de fée..?,  Echec à la Reine,  Moyen-Age

    Le cauchemar d’Ingeburge, épouse bafouée de Philippe-Auguste

         Jusqu’à la fin du XIIème siècle, le statut d’épouse royale reste fragile. En France, de Charles le Chauve (823 – 877) à Philippe-Auguste (1165 – 1223), 17 Rois épousent 30 femmes. 10 sont répudiées. Une sur trois, c’est énorme ! Si parfois ces « divorces » relèvent d’une nécessité dynastique, ils sont bien plus souvent décidés selon le « bon plaisir du Roi ». Aucune affaire de répudiation ne causera un si grand scandale que celle d’Ingeburge de Danemark par le Roi de France Philippe-Auguste.    Il ne s’agit pas de contester que Philippe-Auguste fût ce grand Roi conquérant qui parvint à préserver la puissance étatique de la France et à faire de…

  • Conte de fée..?,  Echec à la Reine,  Renaissance

    Le sombre destin des épouses d’Ivan le Terrible

         Ivan IV, premier Tsar de Russie dit le Terrible (1530 – 1584) entre en conflit avec l’Eglise orthodoxe en contractant de multiples unions. Il aura six femmes au moins, peut-être sept ou huit.    Lorsqu’il atteint l’âge de quinze ans, on se préoccupe de son mariage. La diplomatie russe échoue à trouver une princesse étrangère. On organise donc un défilé de toutes les potentielles futures épouses, sélectionnées parmi les familles de boyards, à la fin de l’année 1546. Les hommes de confiance du Tsar font un premier tri dans les provinces, puis rabattent les plus appétissantes jeunes filles vers Moscou. Les vierges sont logées par douze dans des…

  • Crimes et maladies,  Echec à la Reine,  Les allées du pouvoir,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Renaissance

    Jane Grey : destin tragique d’une Reine de neuf jours

          Lorsqu’Henry VIII Tudor s’éteint le 28 janvier 1547, ce n’est ni sa fille aînée Mary, issue de son union avec Catherine d’Aragon, ni sa fille cadette Elizabeth, qu’il a eu avec Anne Boleyn, qui lui succèdent. Comme stipulé dans son testament, c’est le fils que lui a donné sa troisième épouse Jane Seymour qui monte sur le trône : Edward VI est âgé de neuf ans.    L’oncle et tuteur du jeune monarque est rapidement évincé du gouvernement (et même exécuté), et remplacé par l’instigateur de cette révolution de palais, John Dudley, fait duc de Northumberland. Ce personnage ambitieux, intelligent et capable, devient progressivement l’homme le plus influent du Conseil…

  • Echec à la Reine,  Les allées du pouvoir,  Princes au quotidien,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Renaissance

    Les mariages maudits d’Isabelle d’Aragon, fille des Rois Catholiques

       Si Jeanne la Folle et Catherine d’Aragon, deux filles d’Isabelle la Catholique qui connaîtront de tragiques destins, nous sont souvent familières, on se penche peu sur Isabelle, la fille aînée. Une jeune femme qui, destinée à servir la politique portugaise de ses parents, joua de malchance. Sa mort prématurée fit basculer le destin de l’Espagne…   Isabelle Junior    Isabelle d’Aragon (Isabel), née en 1470, est le premier enfant des célèbres Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. La naissance d’une fille est une déception pour ses parents, qui cherchent à affirmer leur légitimité au trône, ce qui ne les empêchera jamais de témoigner beaucoup d’amour à ce premier fruit…

  • Crimes et maladies,  Dames de coeur,  Echec à la Reine,  Mensonges, complots et mascarades,  Renaissance

    Bianca Cappello, ambitieuse Vénitienne à la Cour des Médicis

         Le 5 juin 1578, François Ier de Médicis, grand-duc de Toscane, épouse son amour de jeunesse, l’audacieuse Bianca Cappello. Un dur coup porté au nom prestigieux des Médicis. Bianca n’est pas aimée. Comment aurait-il pu en être autrement ? Cette parvenue était la grande rivale de Jeanne d’Autriche, première épouse de François et mère de la future Reine de France Marie de Médicis…    Dix ans plus tard, François et Bianca décèdent à un jour d’intervalle. Des morts suspectes. Des études réalisées en 2007 sur le corps du grand-duc (celui de Bianca n’a pas été retrouvé) ont conclu à un empoisonnement à l’arsenic. Voici l’histoire d’un triangle amoureux, combat de femmes, lutte inégale qui se…

  • Echec à la Reine,  Mensonges, complots et mascarades,  XVII et XVIIIème siècles

    Marie-Antoinette victime de pamphlets érotico-obscènes

      « Jamais le sexe ne s’est aussi bien vendu »    Sous le règne de Louis XVI et Marie-Antoinette, le peuple manifeste un véritable engouement pour les écrits à connotation pornographiques. Il n’y a là, en soi, rien de répréhensible. Le patriote recherche, dans sa quête effrénée de la liberté, à y associer du libertinage et de l’érotisme… Pourquoi pas ? Grand bien lui fasse !    Le Roi et la Reine sont malheureusement les cibles visées en priorité par les pamphlétaires de ce genre, qui s’en donnent à cœur joie, allant crescendo dans l’obscénité tout au long du règne.    Nombreux sont les Grands sous l’Ancien Régime à avoir subi des…

  • Echec à la Reine,  Princes au quotidien,  XVII et XVIIIème siècles

    Comment Marie Leszczynska manqua le cœur de Louis XV

         Lorsque Marie Leszczynska devient Reine de France le 5 septembre 1725, elle ignore tout des subtilités de Cour et des coteries qui y font rage. Son père, Stanislas, lui a donné pour conseil de se fier entièrement aux artisans de son mariage : le duc de Bourbon et sa maîtresse la marquise Agnès de Prie. Conseil qui va se révéler désastreux.   Un duo d’intrigants    Le duc de Bourbon, Premier ministre depuis la mort du Régent en 1723, et sa maîtresse Madame de Prie sont au faîte de leur puissance. Louis XV est encore trop jeune et trop influençable pour gouverner par lui-même : le couple s’en charge avec délectation.  …

  • Echec à la Reine,  Moyen-Age,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Renaissance

    Anne de Bretagne veut Charles Quint pour sa fille

         Anne de Bretagne c’est l’histoire d’une duchesse de caractère, pleine de charme et d’intelligence, deux fois Reine de France et qui, toute sa vie, cherchera à préserver l’indépendance de son cher duché, la Bretagne.    C’est aussi l’histoire d’une mère malheureuse : après une dizaine de grossesses, il ne lui reste aucun enfant de son premier mari Charles VIII, mort prématurément en heurtant le linteau d’une porte, et seulement deux filles de Louis XII : Claude, l’aînée, née en 1499, et Renée, née en 1510.    Claude, future Reine de France, va se trouver dès son plus jeune âge au cœur d’un vif débat entre le Roi Louis XII et…