• Dames de coeur,  Fin XIXème et XXème siècle,  Princes au quotidien,  Second Empire

    Katia et Alexandre II : le cœur et les sens

       Alexandre II de Russie et Catherine Dolgorouki, Katia pour les intimes, s’aimèrent avec passion. Une relation fusionnelle qui fit scandale, mais qui dura jusqu’à la fin… jusqu’au drame…   La solitude d’un homme    Le 4 avril 1866, le Tsar Alexandre II échappe de justesse à une tentative d’assassinat. Personnellement visé pour la première fois, il est en état de choc. Il a supprimé le servage, réformé l’administration, l’armée et la justice… Et pourtant ! Quoi qu’il entreprenne, on le critique. Il n’en fait pas assez pour les uns, ces fameux « nihilistes », des progressistes issus de la jeunesse remuante qui prônent la destruction totale du régime, et trop pour les…

  • Dames de coeur,  XVII et XVIIIème siècles

    Louise de Polastron, Ange rédempteur du comte d’Artois

       « C’était la tendresse vivante » nous affirme Lamartine. Personnalité touchante et discrète, coquette mais point ambitieuse, celle que Marie-Antoinette surnommait « la bonne Louise » demeura la maîtresse du comte d’Artois, futur Charles X, jusqu’à sa mort. Ce grand amateur de femmes particulièrement frivole, sut reconnaître en Louise des qualités de cœur qui inspirèrent à ses contemporains éloges et compliments poétiques.   La jeunesse dorée du XVIIIème siècle    Louise d’Esparbès de Lussan, née le 19 octobre 1764, ne connaîtra jamais sa mère, morte six semaines après lui avoir donné le jour. Elle noue en revanche des liens très forts avec son grand-père maternel.    Issue d’une noble et très ancienne famille…

  • Favorites et courtisanes,  XVII et XVIIIème siècles

    Madame de Montespan – Jean-Christian Petitfils

       Après avoir dévoré « Louise de La Vallière » de Jean-Christian Petitfils, je ne pouvais manquer la biographie de celle qui lui ravit le cœur du Roi !    La rencontre entre Athénaïs de Montespan et Louis XIV transforma le règne du Roi-Soleil. C’est au contact de cette femme au charme sensuel qui sait lui tenir tête, pour qui il éprouve une attirance charnelle, que Louis XIV devient Louis XIV, ce monarque imposant et majestueux, et que Versailles rayonne dans toute l’Europe. Leur liaison coïncide avec la période la plus flamboyante du règne, et c’est la favorite qui lui donna cette impulsion brillante. Procurez-vous “Madame de Montespan” de Jean-Christian Petitfils !  …

  • Crimes et maladies,  Croyances et moeurs,  Dames de coeur,  Les allées du pouvoir,  Princes au quotidien,  XVII et XVIIIème siècles

    Jeanne de Pompadour : maîtresse frigide et femme fragile

       Louis XV, l’un de nos plus beaux Rois Bourbons, est un souverain très facilement rongé par l’ennui. Le fond de sa personnalité est la tristesse, à cause de son caractère dépressif lié à une enfance malheureuse.    En devenant la maîtresse du Roi au cours de l’année 1745, Jeanne-Antoinette Poisson, dite Madame d’Étiolles et bientôt faite marquise de Pompadour, est-elle vraiment consciente des difficultés de sa position ?   Probablement. Belle, éduquée, cultivée, elle est aussi prodigieusement intelligente. Et ambitieuse. Mais pour une femme d’une telle condition physique, la tâche est quasi surhumaine.   « La vie que je mène est terrible »    Au sein d’une Cour qui la dénigre, la surnomme avec…

  • Madame de Maintenon - Jean-Paul Desprat
    Coup de coeur,  Favorites et courtisanes,  XVII et XVIIIème siècles

    Madame de Maintenon – Jean-Paul Desprat

       Coup de  ♥        Madame de Maintenon. Françoise d’Aubigné. Une seule et même femme, qui attire rarement la sympathie. Son personnage, cependant, fascine.    Son ascension exceptionnelle jusqu’à Louis XIV, elle la doit à sa détermination, mais surtout à son étonnante capacité à jouer la comédie. Destin sans nul autre pareil, personnalité de premier plan durant de longues décennies, Madame de Maintenon a réussi le tour de force d’écrire sa propre histoire, de façonner son personnage. Encore aujourd’hui, sa vie est entourée d’un épais voile de mystère.    Derrière le masque factice d’une piété excessive, Jean-Paul Desprat nous révèle la véritable Madame de Maintenon. Exercice particulièrement difficile tant…

  • Favorites et courtisanes,  XVII et XVIIIème siècles

    Louise de La Vallière – Jean-Christian Petitfils

               Lorsque l’on évoque Louis XIV et les femmes, deux noms se détachent et dominent avec superbe : Athénaïs de Montespan, la favorite flamboyante et mordante, et Françoise de Maintenon, l’énigmatique épouse secrète. Le grand public néglige souvent la douce et discrète Louise de La Vallière. Une fable tenace la dépeint comme l’insignifiante et naïve première maîtresse du Roi, sans réel intérêt.   Et pourtant ! Dotée de qualités de cœur remarquables, cette jeune femme sera l’unique maîtresse de Louis XIV à l’aimer uniquement pour lui-même. Si l’Histoire a tendance à se focaliser sur Athénaïs et Françoise, c’est qu’elles ont amené, chacune à leur manière, le scandale :…

  • Au fil des siècles,  Chroniques,  Dames de coeur,  XVII et XVIIIème siècles

    Madame de Maintenon, la dame en noir ?

        Les mémorialistes de tous bords qui dépeignent la célèbre Madame de Maintenon, épouse secrète de Louis XIV, enveloppée dans ses voiles noirs et ses toilettes sombres nous offrent une grotesque caricature, tout à fait en accord avec le personnage qu’a voulu se composer Françoise d’Aubigné, mais parfaitement faux.    Depuis son mariage, à l’âge de seize ans, avec le poète satirique Paul Scarron, Françoise affectionne au contraire les couleurs vives. En vraie précieuse, elle sait comment s’habiller pour mettre en valeur l’éclat de ses grands yeux sombres et très beaux, sans toutefois atteindre la coquetterie d’une Ninon de Lenclos, qui fréquente son salon.   Choisie en 1669 par…

  • Madame de pompadour
    Au fil des siècles,  Biographies,  Favorites et courtisanes,  XVII et XVIIIème siècles

    Madame de Pompadour – Evelyne Lever

             Parmi les favorites de l’Histoire de France, il est un nom qui domine. Celui de Madame de Pompadour. Celui d’une femme qui croyait en son destin et qui eut raison, puisqu’il fut exceptionnel. A-t-on jamais vu ascension si rapide, si complète et si parfaite ?    La marquise de Pompadour réussit le tour de force de se rendre indispensable à Louis XV, qui la garda auprès de lui pendant 20 ans. Et si elle n’était pas morte prématurément, on peut raisonnablement penser qu’elle serait encore restée de longues années à ses côtés. Amante puis amie, elle fut la véritable compagne du Roi. Seule Madame de Maintenon, son modèle, la surpassa en…

  • Au fil des siècles,  Biographies,  Favorites et courtisanes,  XVII et XVIIIème siècles

    Madame de Montespan – Michel de Decker

               Françoise de Rochechouart, Athénaïs de Montespan : une seule et même femme. Personnalité fascinante, imprévisible, caractérielle, elle est l’une des favorites les plus célèbres de l’histoire de France.    Louis XIV, dont le cœur chavire, la hisse à la plus haute faveur durant une dizaine d’années… avant de lui préférer, et ce pour le restant de ses jours, Françoise de Maintenon. La chute de Madame de Montespan sera aussi spectaculaire que son ascension.    Sa vie à la Cour retrace l’histoire d’amour tumultueuse entre un Roi ivre de gloire et de domination, dans toute la force et la vigueur des ses trente ans, le prince le plus puissant…