• Croyances et moeurs,  Second Empire

    Julie-Victoire Daubié, première femme à obtenir le baccalauréat

               Au XIXème siècle, sous le Second Empire (1852 – 1870), rien n’empêche les femmes de candidater pour obtenir leur baccalauréat, ce diplôme remis au goût du jour par Napoléon Ier : en effet, il n’existe pas de loi écrite leur interdisant de se présenter ! Pourtant, aucune ne tente l’épreuve… C’est qu’elles n’y songent même pas.    Julie-Victoire Daubié, une vosgienne à la forte personnalité va, à force de ténacité, décrocher le premier baccalauréat féminin de l’histoire de notre pays, le 17 août 1861. Une étape indispensable dans le combat des femmes pour se voir reconnaître les égales des hommes. C’était il y a 150 ans…   De…

  • Fêtes, arts et création,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Restauration

    Marie d’Orléans, la fille artiste et romantique de Louis-Philippe

           Princesse romantique jusqu’à la mélancolie, Marie occupe une place bien à part dans la fratrie Orléans.   Née le 12 avril 1813 et titrée Mademoiselle de Beaujolais, troisième des dix enfants du Roi Louis-Philippe et de la Reine Marie-Amélie, elle manifeste très jeune un goût prononcé pour les arts, la création, la modernité.    Son œuvre artistique, forcément réduite puisqu’elle meurt prématurément à l’âge de vingt-cinq ans, a vite été oubliée et négligée. Ses créations ont été considérées comme des caprices de « petite fille riche ».    Contrairement à son père, certes grand mécène, mais aimant la peinture purement historique, ressemblante et assez académique, Marie possède, en connaisseuse, comme…