• Fêtes, arts et création,  Les allées du pouvoir,  Renaissance

    Chambord entre mystères et utopie

      Chambord, l’un des plus célèbres châteaux français, est un fleuron du bord de Loire. Il incarne à lui tout seul l’éclat de la Renaissance. Pourtant, sa construction reste enveloppée de mystères. La retracer est moins évident qu’il n’y paraît. Qu’avait en tête François Ier lorsqu’il fit construire Chambord ? Est-il vraiment à l’origine du projet ? Comment se sont déroulés les travaux ? Qui œuvrait sur le chantier ? Et que dire de l’influence de Léonard de Vinci, mort avant le début des travaux ?   Chasse et châteaux Sensibilisé dès l’enfance à l’art et à l’architecture par sa mère Louise de Savoie, François Ier est un initiateur et un homme de goût qui…

  • Fêtes, arts et création,  Fin XIXème et XXème siècle,  Moyen-Age,  Renaissance,  XVII et XVIIIème siècles

    Troyes ou l’Histoire par les livres

         Les siècles défilent, les écrits restent. Les livres, à la fois objets d’art et boîtes à secrets, deviennent de précieux témoignages du passé. Ainsi les exceptionnelles collections anciennes de la Médiathèque de Troyes font défiler la riche histoire de la ville et de sa région.   Un fonds inestimable    La plupart de ces bijoux de papier aux reliures anciennes trônent dans la Grande Salle du bâtiment, couvrant les murs, du sol au plafond, de leurs reliures anciennes. Cet espace fascinant, où la température est maintenue à 18°C, n’est accessible qu’en visite guidée.    Au milieu des milliers de livres imprimés, provenant pour la plupart d’anciennes bibliothèques ecclésiastiques,…

  • enfantsrenaissance-miseenavant
    Princes au quotidien,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Renaissance

    La petite enfance des princes de la Renaissance

         Quel était le quotidien des enfants royaux au XVIè et au début du XVIIè siècle, avant que le culte monarchique poussé à son paroxysme ne sépare dès l’enfance le prince des autres mortels ? Des années passées essentiellement à l’air pur du Val-de-Loire, loin des parents mais auprès de serviteurs dévoués et rigoureusement sélectionnés !   Loin des yeux, près du cœur ?    Au XVIè siècle, la Cour de France est itinérante, et ce jusqu’au début du règne de Louis XIII. Les monarques vont d’une résidence à l’autre, emportant leurs meubles avec eux. Pour des raisons de commodité, ils ne gardent pas leurs enfants près d’eux. Ce n’est d’ailleurs…

  • Croyances et moeurs,  Princes au quotidien,  Renaissance,  Restauration,  XVII et XVIIIème siècles

    Jeu de volant : de Christine de Suède à Louis XIV

       Le jeu de volant est originaire de Chine. On se lançait alors avec le pied un objet arrondi en cuir, rempli de cheveux ou de crins et lesté de plumes de poulets. L’exercice est très populaire à l’époque des dynasties Han et Tang, de 206 avant J-C à 907 après J-C. Il n’avait alors rien de féminin et était surtout pratiqué par les jeunes garçons. En Europe, le jeu de volant connaît un grand succès aux XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles. En France, il remplace progressivement à la Cour le jeu de paume.   Règles, raquettes et plumes    Longtemps, le jeu se pratique sans contrainte particulière, aussi bien…

  • Conte de fée..?,  Dames de coeur,  Renaissance,  Uncategorized

    Gabrielle d’Estrées : le cher ange d’Henri IV

       Gabrille d’Estrées apparaît souvent dans l’Histoire comme le seul véritable amour d’Henri IV, une belle jeune fille séduite par l’homme et entièrement désintéressée, fauchée à vingt-six ans par la mort. Non seulement Henri connut, avant et après elle, d’autres amours passionnels, mais encore fut-elle loin d’être l’ingénue dépourvue d’ambition uniquement poussée par sa famille. Il est vrai en revanche que son quotidien aux côtés du roi pendant plus de huit ans fut celui d’une reine, reine qu’elle aurait pu réellement devenir si le sort ne s’en était pas mêlé… Un coup de foudre… non réciproque   1590 est une année noire pour Henri IV. Attaqué sur tous les fronts par les…

  • Croyances et moeurs,  Fêtes, arts et création,  Fin XIXème et XXème siècle,  Renaissance,  Restauration,  Second Empire,  XVII et XVIIIème siècles

    La folle épopée du Koh-I-Noor, diamant des Indes

         Le Koh-I-Noor est sans nul doute le plus fascinant des joyaux qui composent le trésor de la couronne britannique, mais aussi, paradoxalement, le moins « anglais » de tous. Ses pérégrinations dignes des romans de cape et d’épée sont avant tout celles de la culture indienne. Il est le symbole même de son histoire chaotique, parfois violente.    La gemme a été extraite des carrières de Golconda, sur le plateau du Deccan, d’une richesse incroyable aujourd’hui tarie. D’autres célèbres diamants proviennent de ces mines : le Régent, le Orloff et le Grand Sancy.   De Babur à Jahan    Le 4 mai 1526, le sultan Babur (Le Tigre), descendant de Gengis…

  • Conte de fée..?,  Echec à la Reine,  Renaissance

    Le sombre destin des épouses d’Ivan le Terrible

         Ivan IV, premier Tsar de Russie dit le Terrible (1530 – 1584) entre en conflit avec l’Eglise orthodoxe en contractant de multiples unions. Il aura six femmes au moins, peut-être sept ou huit.    Lorsqu’il atteint l’âge de quinze ans, on se préoccupe de son mariage. La diplomatie russe échoue à trouver une princesse étrangère. On organise donc un défilé de toutes les potentielles futures épouses, sélectionnées parmi les familles de boyards, à la fin de l’année 1546. Les hommes de confiance du Tsar font un premier tri dans les provinces, puis rabattent les plus appétissantes jeunes filles vers Moscou. Les vierges sont logées par douze dans des…

  • Croyances et moeurs,  Moyen-Age,  Princes au quotidien,  Renaissance,  XVII et XVIIIème siècles

    Jeu de paume : roi des sports et sport des rois

         Le tennis tel que nous le connaissons est né en 1874 avec la publication du premier règlement rédigé par le Gallois Walter Clopton Wingfield, officier britannique. Ce sport devient vite l’un des divertissements favoris des aristocrates anglais. Mais les origines du tennis remontent au Moyen-Âge et son ancêtre, le jeu de paume, est français !   Évolutions    Dans la France des XIIème et XIIIème siècles, les règles du jeu sont cependant bien différentes. Les raquettes n’ont pas encore été inventées, on y joue avec la main (d’où le terme « paume ») ou en utilisant des gants pour ne pas se blesser. « Tennis » est dérivé du terme « tenez », mot que…

  • Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Renaissance

    Maternités : espoirs déçus d’Anne de Bretagne

       Le premier devoir d’une Reine, ou d’une princesse destinée à monter un jour sur le trône, est celui de procréer. Si le couple demeure stérile, c’est à la femme que l’on impute cette dramatique situation. Elle peut alors craindre la répudiation, pratique heureusement très rare à partir du XVIème siècle.    Il ne suffit pas de donner des enfants à la couronne, encore faut-il que ces derniers soient de sexe masculin ! Les filles étant écartées de la succession, la naissance de mâles dans la famille devient une question de survie dynastique. Sitôt mariée, la princesse voit tous les yeux braqués sur son ventre, qui devient le centre de toutes…

  • Crimes et maladies,  Echec à la Reine,  Les allées du pouvoir,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Renaissance

    Jane Grey : destin tragique d’une Reine de neuf jours

          Lorsqu’Henry VIII Tudor s’éteint le 28 janvier 1547, ce n’est ni sa fille aînée Mary, issue de son union avec Catherine d’Aragon, ni sa fille cadette Elizabeth, qu’il a eu avec Anne Boleyn, qui lui succèdent. Comme stipulé dans son testament, c’est le fils que lui a donné sa troisième épouse Jane Seymour qui monte sur le trône : Edward VI est âgé de neuf ans.    L’oncle et tuteur du jeune monarque est rapidement évincé du gouvernement (et même exécuté), et remplacé par l’instigateur de cette révolution de palais, John Dudley, fait duc de Northumberland. Ce personnage ambitieux, intelligent et capable, devient progressivement l’homme le plus influent du Conseil…

  • Fêtes, arts et création,  Les allées du pouvoir,  Renaissance

    Le Camp du Drap d’Or : royal jeu de dupes ?

          Durant toute la première moitié du XVIème siècle, trois grands souverains charismatiques dominent l’Europe : Henry VIII, flamboyant et tyrannique Roi Angleterre, François Ier, fringant et ambitieux Roi de France, et Charles Quint, impénétrable et scrupuleux Roi d’Espagne et Empereur du Saint-Empire romain germanique. Puissants monarques qui s’allient, se trahissent, bref, se livrent une guerre sans merci au gré de leurs intérêts.   Pour contrer Charles, François se rapproche d’Henry    Les relations entre François Ier et Charles Quint n’ont jamais été au beau fixe. Et depuis que Charles a raflé la couronne de l’Empire, en juin 1519, que François convoitait et pour laquelle il était candidat, la guerre…

  • Echec à la Reine,  Les allées du pouvoir,  Princes au quotidien,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Renaissance

    Les mariages maudits d’Isabelle d’Aragon, fille des Rois Catholiques

         Si Jeanne la Folle et Catherine d’Aragon, deux filles d’Isabelle la Catholique qui connaîtront de tragiques destins, nous sont souvent familières, on se penche peu sur Isabelle, la fille aînée. Une jeune femme qui, destinée à servir la politique portugaise de ses parents, joua de malchance. Sa mort prématurée fit basculer le destin de l’Espagne…   Isabelle Junior    Isabelle d’Aragon (Isabel), née en 1470, est le premier enfant des célèbres Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. La naissance d’une fille est une déception pour ses parents, qui cherchent à affirmer leur légitimité au trône, ce qui ne les empêchera jamais de témoigner beaucoup d’amour à ce premier…