• Conte de fée..?,  Fêtes, arts et création,  Second Empire

    Inauguration du canal de Suez : l’impératrice Eugénie à son apogée !

      Le fantastique voyage en Orient qu’entreprend l’impératrice des Français en 1869 se termine en apothéose avec l’inauguration du canal de Suez le 17 novembre. C’est l’apogée de son règne personnel, comme une seconde consécration politique. Eugénie volerait presque la vedette à son cousin Ferdinand de Lesseps, l’artisan de ce projet… pharaonique.   Préparatifs Ce périple extraordinaire, Eugénie l’entreprend seule. L’empereur sera donc absent des festivités qui célèbrent l’un des évènements les plus marquants du XIXème siècle. Pourquoi ? Eugénie a toujours cru au projet fou de son cousin. Elle s’est démenée pour le soutenir, passant outre le scepticisme des uns et l’indifférence des autres. C’est elle qui a insisté pour…

  • Conte de fée..?,  Dames de coeur,  Renaissance,  Uncategorized

    Gabrielle d’Estrées : le cher ange d’Henri IV

       Gabrille d’Estrées apparaît souvent dans l’Histoire comme le seul véritable amour d’Henri IV, une belle jeune fille séduite par l’homme et entièrement désintéressée, fauchée à vingt-six ans par la mort. Non seulement Henri connut, avant et après elle, d’autres amours passionnels, mais encore fut-elle loin d’être l’ingénue dépourvue d’ambition uniquement poussée par sa famille. Il est vrai en revanche que son quotidien aux côtés du roi pendant plus de huit ans fut celui d’une reine, reine qu’elle aurait pu réellement devenir si le sort ne s’en était pas mêlé… Un coup de foudre… non réciproque   1590 est une année noire pour Henri IV. Attaqué sur tous les fronts par les…

  • Le feu d'artifice de la Place Royale
    Conte de fée..?,  Fêtes, arts et création,  XVII et XVIIIème siècles

    Feu d’artifice mortel : l’union maudite de Louis XVI et Marie-Antoinette ?

         Le 16 mai 1770, Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine épouse le dauphin Louis-Auguste de Bourbon à Versailles, résidence royale officielle depuis Louis XIV.    Certes très (trop) jeunes et de caractères diamétralement opposés, ils portent pourtant l’espoir de la dynastie, et du peuple tout entier.   Des festivités à Versailles… et à Paris    Les festivités organisées à Versailles sont un véritable enchantement. Pièces de théâtre, opéras, menuets, bals masqués, banquets et feux d’artifice ponctuent les journées qui suivent l’arrivée de la dauphine. Une soirée marque particulièrement le duc de Croÿ, témoin privilégié de cette époque : l’illumination du Grand Canal. Des lampions dessinent le parterre et ornent les grands ifs…

  • Conte de fée..?,  Echec à la Reine,  Moyen-Age

    Le cauchemar d’Ingeburge, épouse bafouée de Philippe-Auguste

         Jusqu’à la fin du XIIème siècle, le statut d’épouse royale reste fragile. En France, de Charles le Chauve (823 – 877) à Philippe-Auguste (1165 – 1223), 17 Rois épousent 30 femmes. 10 sont répudiées. Une sur trois, c’est énorme ! Si parfois ces « divorces » relèvent d’une nécessité dynastique, ils sont bien plus souvent décidés selon le « bon plaisir du Roi ». Aucune affaire de répudiation ne causera un si grand scandale que celle d’Ingeburge de Danemark par le Roi de France Philippe-Auguste.    Il ne s’agit pas de contester que Philippe-Auguste fût ce grand Roi conquérant qui parvint à préserver la puissance étatique de la France et à faire de…

  • Conte de fée..?,  Echec à la Reine,  Renaissance

    Le sombre destin des épouses d’Ivan le Terrible

         Ivan IV, premier Tsar de Russie dit le Terrible (1530 – 1584) entre en conflit avec l’Eglise orthodoxe en contractant de multiples unions. Il aura six femmes au moins, peut-être sept ou huit.    Lorsqu’il atteint l’âge de quinze ans, on se préoccupe de son mariage. La diplomatie russe échoue à trouver une princesse étrangère. On organise donc un défilé de toutes les potentielles futures épouses, sélectionnées parmi les familles de boyards, à la fin de l’année 1546. Les hommes de confiance du Tsar font un premier tri dans les provinces, puis rabattent les plus appétissantes jeunes filles vers Moscou. Les vierges sont logées par douze dans des…