• Fêtes, arts et création,  Fin XIXème et XXème siècle,  Uncategorized

    Les œufs Fabergé : présents impériaux

         Fabergé, c’est l’histoire d’un nom, celui d’une famille devenue, grâce à une inventivité et un savoir-faire exceptionnels, le symbole du luxe et du raffinement à la Cour de Russie. Carl Fabergé se définissait comme un artiste : « J’ai peu d’intérêt pour un objet de valeur si son prix ne tient qu’à l’abondance des diamants et des perles. » Rien n’illustre mieux cette phrase que le succès des fameux œufs de Pâques créés pour la famille impériale. Quintessence de virtuosité en matière de joaillerie, chaque œuf constitue une œuvre d’art à part entière. Du temps de la Russie des tsars, ils suscitent l’admiration et la convoitise de toute l’Europe. Depuis…

  • Au fil des siècles,  Chroniques,  Crimes et maladies,  Uncategorized,  XVII et XVIIIème siècles

    Picpus : le cimetière des guillotinés de la Révolution

         Niché derrière un simple mur au 35 de la rue de Picpus, dans le 12ème arrondissement de Paris non loin de la place de la Nation, s’étend un petit cimetière méconnu et secret. Une visite guidée de ce lieu de mémoire saisissant m’a paru l’occasion idéale d’aborder la Révolution sur Plume d’histoire ! Découvrez pourquoi Picpus est lié à l’un des épisodes les plus sanglants de la période dite de la Terreur.   Du couvent à la Maison de santé    Au XVIIème siècle, les habitants du quartier de Picpus (encore situé en dehors de Paris) sont fréquemment victimes d’une épidémie qui se manifeste sous la forme de petits…

  • Conte de fée..?,  Dames de coeur,  Renaissance,  Uncategorized

    Gabrielle d’Estrées : le cher ange d’Henri IV

        Gabrille d’Estrées apparaît souvent dans l’Histoire comme le seul véritable amour d’Henri IV, une belle jeune fille séduite par l’homme et entièrement désintéressée, fauchée à vingt-six ans par la mort. Non seulement Henri connut, avant et après elle, d’autres amours passionnels, mais encore fut-elle loin d’être l’ingénue dépourvue d’ambition uniquement poussée par sa famille. Il est vrai en revanche que son quotidien aux côtés du roi pendant plus de huit ans fut celui d’une reine, reine qu’elle aurait pu réellement devenir si le sort ne s’en était pas mêlé… Un coup de foudre… non réciproque   1590 est une année noire pour Henri IV. Attaqué sur tous les fronts par les…