• Fêtes, arts et création,  Les allées du pouvoir,  Renaissance

    Chambord entre mystères et utopie

      Chambord, l’un des plus célèbres châteaux français, est un fleuron du bord de Loire. Il incarne à lui tout seul l’éclat de la Renaissance. Pourtant, sa construction reste enveloppée de mystères. La retracer est moins évident qu’il n’y paraît. Qu’avait en tête François Ier lorsqu’il fit construire Chambord ? Est-il vraiment à l’origine du projet ? Comment se sont déroulés les travaux ? Qui œuvrait sur le chantier ? Et que dire de l’influence de Léonard de Vinci, mort avant le début des travaux ?   Chasse et châteaux Sensibilisé dès l’enfance à l’art et à l’architecture par sa mère Louise de Savoie, François Ier est un initiateur et un homme de goût qui…

  • Antiquité,  Croyances et moeurs,  Les allées du pouvoir

    L’énigmatique et fastueuse tombe du prince de Lavau

         Une très belle exposition baptisée « ArkéAube – Des premiers paysans au prince de Lavau » s’est tenue à l’Hôtel-Dieu-le-Comte de Troyes jusqu’à l’automne 2019. Elle embarquait le visiteur pour un voyage depuis la révolution néolithique jusqu’à l’âge du Fer… Plus de 200 objets retrouvés dans le département de l’Aube racontaient l’histoire des hommes et des femmes qui peuplaient le territoire.    Le clou de l’exposition : la somptueuse tombe du prince de Lavau. Quelques pièces restaurées étaient pour la première fois révélées au public ! Pourquoi cette tombe est-elle une découverte archéologique majeure ? Qui était le « prince » de Lavau ? Se pourrait-il que des liens existent entre ce personnage et la célèbre…

  • Les allées du pouvoir,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Restauration

    La reine Victoria : le chemin vers le trône

         Il y a 200 ans, le 24 mai 1819, la future reine Victoria voyait le jour au palais de Kensington, à Londres. Née pour être reine, dit-on encore aujourd’hui… et pourtant née bien loin du trône !   Une galaxie de débauchés    Au printemps 1814, l’Angleterre victorieuse de Napoléon semble à l’apogée de sa puissance. La population londonienne en délire accueille avec bonheur cette nouvelle ère qui s’annonce. À contrecourant de cette vague de joie qui submerge son peuple, le vieux roi George III vit reclus, comme étranger à son propre pays. Étranger à son propre corps, surtout. Depuis près de 50 ans, le monarque subit une maladie…

  • Crimes et maladies,  Les allées du pouvoir,  XVII et XVIIIème siècles

    La boucherie de Culloden : la fin des Stuart

         En ce 17 mars 2019, les Irlandais fêtent dans la joie et la bonne humeur la saint Patrick. Cet écossais né en 385 découvre la religion chrétienne en Irlande et évangélise la population qui vénère encore les druides. À sa mort en 461, l’Irlande est à la fois chrétienne et pacifiée.    Hélas ! À quelques siècles de distance, les partisans de la monarchie protestante des Hanovre affrontent avec violence en Angleterre, en Écosse et en Irlande ceux qui souhaitent le retour de la famille royale catholique des Stuart, les jacobites. La bataille de Culloden, point culminant de ces révoltes, anéantit tout espoir pour les Stuart. Saint Patrick doit…

  • Crimes et maladies,  Les allées du pouvoir,  Second Empire

    1853 : tentative d’assassinat sur l’empereur François-Joseph

         La Révolution à caractère libéral qui éclate en 1848 signe, en France, le fin de la Monarchie : Louis-Philippe, roi des Français, est contraint d’abdiquer. En Autriche cependant, les Habsbourg parviennent à conserver leur trône, sur lequel s’assoit François-Joseph Ier, futur époux de Sissi. Pour sa mère, l’archiduchesse Sophie, cet avènement est l’aboutissement d’un programme politique complexe. Mais son fils n’est pas à l’abri des frustrations nationalistes. Les Hongrois, dont le pays a été rattaché à l’Autriche, sont particulièrement virulents envers la dynastie…   L’attentat de Libenyi    Le 13 février 1853, vers midi et demi, François-Joseph sort à pied pour sa promenade habituelle sur les remparts de Vienne.…

  • Crimes et maladies,  Croyances et moeurs,  Les allées du pouvoir,  Premier Empire,  Restauration

    Araktcheïev, le Vampire du tsar Alexandre Ier

         Alexis Araktcheïev, issu d’une famille pauvre de petite noblesse russe, naît en 1769 à Novgorod, à 500 km au nord-ouest de Moscou. L’enfant se distingue très tôt par des résultats scolaires excellents et une extraordinaire capacité de travail. Attiré par une carrière militaire, il entre dans les bonnes grâces du tsarévitch Paul, fils unique de la Grande Catherine. Araktcheïev gravit rapidement les échelons : aide-de-camp, lieutenant-général, major d’artillerie… En 1794, il devient gouverneur de la ville de Gatchina, située à proximité de Saint-Pétersbourg.   Seul soutien du tsar fou Paul Ier    L’accession au trône de Paul Ier en 1796 est décisive pour la carrière d’Alexis Araktcheïev. Ce rustre…

  • Hommes et femmes illustres,  Les allées du pouvoir,  XVII et XVIIIème siècles

    Antoine Crozat, le français qui possédait l’Amérique, de Pierre Ménard

         Chers lecteurs, vous connaissez à présent mon faible pour les oubliés de l’Histoire. Sans cet ouvrage, la première biographie qui lui est consacrée, la vie d’Antoine Crozat menaçait de rester ensevelie sous des noms plus ou moins prestigieux qui lui damnent le pion dans la mémoire collective depuis près de trois siècles.    Pourtant, ce personnage haut en couleurs fut l’un des plus puissants financiers de son époque. Évoluant dans les cercles les plus fermés, il gravita autour du pouvoir suprême pendant plusieurs décennies, prêtant de l’argent à l’État sous Louis XIV et sous la régence de Philippe d’Orléans. C’est ce destin hors du commun que vous compte…

  • Crimes et maladies,  Echec à la Reine,  Les allées du pouvoir,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Renaissance

    Jane Grey : destin tragique d’une Reine de neuf jours

          Lorsqu’Henry VIII Tudor s’éteint le 28 janvier 1547, ce n’est ni sa fille aînée Mary, issue de son union avec Catherine d’Aragon, ni sa fille cadette Elizabeth, qu’il a eu avec Anne Boleyn, qui lui succèdent. Comme stipulé dans son testament, c’est le fils que lui a donné sa troisième épouse Jane Seymour qui monte sur le trône : Edward VI est âgé de neuf ans.    L’oncle et tuteur du jeune monarque est rapidement évincé du gouvernement (et même exécuté), et remplacé par l’instigateur de cette révolution de palais, John Dudley, fait duc de Northumberland. Ce personnage ambitieux, intelligent et capable, devient progressivement l’homme le plus influent du Conseil…

  • Les allées du pouvoir,  Premier Empire,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois,  Restauration,  XVII et XVIIIème siècles

    Charlotte, fille aînée du Roi fou George III

      Princess Royal    Le 29 septembre 1766, la Reine d’Angleterre Charlotte de Mecklenburg-Strelitz accouche d’une petite princesse. Elle a déjà donné à son époux, le Roi George III, trois beaux garçons : George, prince de Galles, Frederick et William. C’est donc la première fille du couple. On la baptise Charlotte, comme sa mère, mais elle sera connue sous le nom de « Princess Royal » ou « Royal ».    Dès ses plus jeunes années, Royal développe un complexe d’infériorité par rapport à ses sœurs, surtout à l’égard d’Augusta, née en novembre 1768, et d’Elizabeth, née en mai 1770. Au sein du trio des filles aînées, la comparaison systématique lui est défavorable…

  • Les allées du pouvoir,  Princes au quotidien,  XVII et XVIIIème siècles

    Marie-Louise, Reine-enfant de Philippe V d’Espagne

      Philippe V de Bourbon, Roi d’Espagne     Le 1er novembre 1700, le maladif Charles II de Habsbourg, Roi d’Espagne, meurt sans héritier : dans son testament il désigne comme successeur le second petit-fils de Louis XIV, Philippe, duc d’Anjou. Léopold Ier de Habsbourg, Empereur du Saint-Empire romain germanique, qui voyait déjà la couronne échoir à son fils l’archiduc Charles, ne se remet pas de cette fracassante nouvelle !    Renonçant au trône de France, le duc d’Anjou devient Philippe V d’Espagne. Déraciné de Versailles, séparé de ses frères qu’il n’a jamais quittés depuis sa naissance, il s’installe à Madrid le 19 février 1701.    Le nouveau monarque gagne presque immédiatement le…

  • Antiquité,  Les allées du pouvoir

    Théodora, auguste impératrice de Constantinople

         Le destin de Théodora, fille du cirque méprisée qui réussit à s’élever jusqu’au pouvoir suprême et à régner conjointement avec l’Empereur Justinien pendant deux décennies, est véritablement exceptionnel…   Actrice et courtisane    Théodora naît aux alentours de l’an 490, dans le « chaudron bouillonnant » qu’est alors Constantinople, véritable brassage d’ethnies, arabes, géorgiens, orientaux… Deux partis s’opposent : les Verts, issus des classes populaires et multi-ethniques, et les Bleus, partisans de l’Empereur et orthodoxes. Ils s’affrontent sur le plan sportif, puis sur le plan social et politique.    Théodora est témoin de leurs rixes lors de tournois sportifs puisqu’elle est la fille d’un dresseur d’ours à l’hippodrome. Elle fait donc partie…

  • Les allées du pouvoir,  Moyen-Age,  Princes au quotidien,  Progéniture et fratrie : casse-tête chinois

    Blanche contre Marguerite : pour l’amour de Saint-Louis ?

         L’histoire, telle que l’on croit la connaître, est devenue une légende : celle de Marguerite de Provence qui, en épousant le jeune Roi de France Louis IX en 1234, épouse aussi sa mère Blanche de Castille… Elle se révèle être une belle-mère tyrannique, jalouse et mesquine, empêchant aux époux de vivre leur amour, usant de tous les stratagèmes pour détacher Louis de Marguerite, celle qui ose lui voler l’amour de son fils.    Une légende qui mérite d’être nuancée. Cette compétition entre les deux Reines prend en réalité la forme d’une relation complexe, où s’entremêlent amour familial, sentiments personnels et considérations politiques…   La Jeune Reine    Rappelons que…